Début de la rééducation – Starting rehab

Ca passe vite, et cela fait trop longtemps que je n’ai rien écrit.
Depuis une dizaine de jours, c’est-à-dire 3 semaines après l’intervention, ont commencé les séances de rééducation du temporal.

Au programme de cette première phase : redonner de la force au muscle, et prendre conscience de sa nouvelle fonction dans les mouvements du visage.
3 séries de mouvements – correspondant aux fonctions du temporal : serrer les dents, décaler la mâchoire vers la gauche, reculer la mâchoire vers l’arrière – à faire plusieurs fois, devant le miroir de préférence, en palpant la tempe pour sentir le mouvement, etc… Ceci 4 à 5 fois par jour. Maintenant je dois aussi mâcher du chewing-gum – c’est thérapeutique, hein !

Comme on me l’avait annoncé, la rééducation va être longue, voire ingrate.
Dans les phases suivantes, on s’attaquera à la partie plus difficile, faire en sorte d’effectuer le même mouvement sans mouvement mandibulaire, puis encore plus fort, à associer ce mouvement au sourire.

J’ai déjà l’impression de pouvoir bouger le temporal sans mouvement de la mâchoire. Il paraît qu’on a tous un mouvement de prédilection. Pour moi c’est de reculer la mâchoire qui donne le plus d’effet.
Parfois, j’ai l’impression que pas grand chose ne bouge, dans aucun des mouvements sauf le recul, mais ça revient vite, il faut juste bien faire les exercices souvent.

Et puis surtout je commence (déjà? est-ce possible ?) à faire des petits sourires volontaires, forcés, de très faible amplitude, mais je sens l’amorce de mouvement coordonné… Une idée du chemin à parcourir.

Ah, il faut aussi assouplir la cicatrice du pli naso-génien. Des mouvements de massage à l’intérieur de la bouche – avec la langue – et aussi à l’extérieur. Sans frotter, plus dans un mouvement de pétrissage. La cicatrice se présente déjà mieux.

Long time nothing written, time flies.
Rehab started 10 days ago, 3 weeks after the operation.

In this first phase, the goal is to strengthen the temporalis muscle, and to get aware of the temporalis in its new function. 3 kinds of of moves of the jaw, to the back, to the left, and grit/bite. Several times in front of the mirror, the fingers on the temple to feel the contraction. 4 to 5 times a day, and chewing gum is also on the program.

As I had been told, rehab’s gonna be long and not always rewarding. In the next phases, we’ll try to move the temporalis without moving the jaw, and then associate this movement to the smile feeling.
I already have the impression I can move the temporalis without moving the jaw. I’ve been told everyone has a predilection move, it seems to be moving the jaw to the back for me. Sometimes I feel nothing moving, but it comes back quick, you just need to do the exercises often.
Some small voluntary smiles can be – already? – seen. Small amplitude and not natural, but gives an idea of the way to go.
Ah, I also need to soften the scar, by massaging it from inside the mouth, using the tongue, and outside, softly and gently. It’s already looking better.

Lisez les billets dans la même catégorie : Rééducation - rehab