Téléphone mobile et neurinome

La revue de presse continue, aujourd’hui Le Monde avec un article relatant une nouvelle étude sur l’utilisation du téléphone mobile et le risque de tumeur.

Le « neurome » est mentionné comme tumeur, au lieu de neurinome, on voit que les journalistes du Monde font au moins aussi bien leur métier que ceux de la BBC.

Toujours pas de certitude, n’empêche que avec le nombre toujours plus élevé de radiations électro-magnétiques auxquelles nous sommes exposés (Micro-ondes, DECT, GSM, Satellite, UMTS, WiFi…), le principe de précaution est de toute évidence passé à la trappe.

Lisez les billets dans la même catégorie : Recherches - Research