Pas d’obstacles financiers

Une bonne nouvelle : il y a apparemment aucun problème pour se faire opérer en France. J’en ai eu la confirmation de la mutualité (sécurité sociale belge) et de l’assurance complémentaire prévue dans mon contrat de travail.
Formalités nécessaires pour la complémentaire : obtenir un dossier médical (un simple courrier), et éventuellement un devis, si je veux être certain du montant couvert.
A toutes fins utiles, je me suis fait envoyer ma carte Eurocross, d’assurance maladie européenne, qui remplace le formulaire E111 (les expatriés savent de quoi je parle).

Me voilà paré. Voilà au moins une bonne chose que l’Europe aura apporté.
Si l’opération du Dr Labbé n’avait pas été couverte, cela aurait un élément de décision à ne pas négliger. Je me félicite encore de ne pas vivre dans le pays prétenduement le plus puissant.

Lisez les billets dans la même catégorie : Progression et nouvelles - News