Visite ophtalmologique, protection de la cornée

J’étais en visite ophtalmo aujourd’hui pour examiner la cornée, toujours pas très bien protégée (ça reste le grand problème), et qui impose des tartines de gel gras (!).
On m’avait parlé d’éventuellement utiliser des lentilles pour faciliter la protection de la cornée et sa cicatrisation. A l’occasion de mes recherches, j’étais tombé sur les lentilles sclérales, censées protéger la totalité de l’oeil. Keratos a une page sur les lentilles sclérales. J’étais assez curieux de savoir enfin si, faute de ne pouvoir protéger l’oeil par l’occlusion complète du fait de paupières défaillantes, une lentille pourrait aussi convenir.

Le médecin a en fait déconseillé les lentilles dans mon cas, pour éviter les risques d’infection et de déssechement, plus le fait que de priver l’oeil du contact de l’air risque de développer une vascularisation (des petits vaisseaux sanguins en plus). Il n’y a pas que des avantages à placer un corps étranger sur l’oeil.
Même tout me semble mieux que la situation dans laquelle je suis de ce point de vue (si j’ose dire) ce n’est pas forcément réjouissant de passer d’une contrainte (le gel gras) à une autre (la manipulation et l’entretien des lentilles).

Il a par contre préconisé un bouchon lacrymal, pour fermer le canal d’évacuation des larmes et leur permettre de rester plus longtemps au contact de l’oeil. Probablement rien de miraculeux, mais peut-être la possibilité d’arrêter avec la graisse à vélo :)

Il existe pour essayer des solutions temporaires en silicone, un bouchon qui se dégrade en environ 3 mois. Pour du définitif, on peut cautériser le canal. On peut en mettre en haut ou en bas, ou les deux
Allons-y pour le bouchon en silicone. Placement en trois minutes, indolore, presque invisible, uniquement sur le canal inférieur.

Les premières sensations furent positives. J’avais l’impression que l’oeil était de nouveau humide, même s’il faut que j’aide un peu en poussant de temps en temps la paupière inférieure vers le haut.

Malheureusement, 3 heures après, le bouchon était à moitié sorti, pour complètement partir ensuite. Apparemment c’est un des problèmes courants, dans 50 a 63% des cas lors de la première insertion, le problème empirant aux insertions suivantes (voir cet article)

J’aimerais bien quand même recommencer, j’espère rapidement, pour avoir un avis plus définitif.

Lisez les billets dans la même catégorie : L'oeil - Eye