Visite au Dr Labbé – visiting Dr Labbé

J’étais en visite à Caen cette semaine pour mon rendez-vous semestriel avec le Docteur Labbé. Je voulais lui parler de ce qui me gênait encore, et je devais aussi recevoir ma dose de toxine botulique.

Le Dr Labbé remarque immédiatement le creux très prononcé du sillon nasogénien ainsi que le creux sur la tempe – bon, il avait été averti par L. Pitance, donc c’était pas une surprise totale.

Après les injections, nous discutons des possibilités pour remédier à ces petits inconvénients.

Une possible intervention correctrice sur la cicatrice nasogénienne, qui pourrait se faire en janvier ou février. Ce serait sous anesthésie locale en hospitalisation de jour.

Il me reparle aussi d’électro-stimulation du temporal. On se souviendra peut-être des vieilles pub de l’ancienne danseuse de revue pour se muscler les abdos sans rien faire devant la télé. Cette technique appliquée au temporal a été développée par un médecin chilien.
Avec l’électro stimulation, pas question de stimuler les muscles faciaux, à cause des risques de récupération non harmonieuse, mais juste le temporal pour l’aider à se muscler encore plus et donner de l’amplitude au sourire. Par la même occasion, on développe la plasticité du cerveau en associant l’impulsion avec un sourire des deux côtés.
Avec aussi la possibilité que le temporal- champion de la gonflette – prenne un peu de volume pour combler le creux de la tempe. Sinon une petite injection de graisse devrait faire l’affaire.
Je vais recevoir les coordonnées d’un orthophoniste de Paris, qui a trouvé un de ces appareils pour un prix abordable (j’ai entendu dire de l’ordre de 150 euros).

Prochaine étape, je dois décider d’une date pour l’intervention.

En fin de rendez-vous, nous avons fait des photos montrant avant/après l’intervention pour retirer le poids en or et allonger le releveur, et j’ai donné mon accord pour au Dr pour les publier dans un article ou utiliser en conférence les photos, ce qu’il a en effet en vue.

This week was my bi-yearly appointment with Dr Labbé. I wanted to report the little glitches on my face and receive my dose of botulic toxin. Dr Labbé notices immediately the deep line of the scar and the « hole » on my temple. After my toxin injections he exposes the potential solutions.

The deep line could be corrected by a minor local surgery.
Then, Dr Labbé mentions the electro-stimulation technique. Its goal is not to muscle the existing facial muscles, but to develop the temporalis muscle further in order to increase strength and amplitude, as well as develop brain plasticity. It was experimented with success by a Chilian therapist.

A side effect of the muscle development could be to fill the temple hole, otherwise some of my own fat could get locally injected in this purpose. A therapist from Paris seems to know where to find these devices at an affordable price.

I have yet to decide on the date for the correction surgery.

Lisez les billets dans la même catégorie : La face - Face, Progression et nouvelles - News