Face à la décision

Alors que j’ai re-sollicité hier le Dr Labbé pour des questions techniques, je n’avais toujours pas reçu de confirmation pour un prochain rendez-vous.

Depuis plusieurs jours/semaine, ma décision est plus ou moins faite.
Difficile de resister aux inconforts continuels de cette demi-bouche morte, au regard – même discret – des autres. L’hémiface incontrôlée est là, qui taraude la volonté. Tous les jours la pesanteur des muscles. La fatigue qui empêche de parler correctement.
Surtout quand on sait qu’une solution existe, que d’autres l’ont fait et en sont contents. J’ai parfois tendance à y reporter tous ses espoirs, au risque de la déception.
Alors non, je ne veux pas être déçu, je me dis juste que ce sera mieux (ou moins pire) que maintenant.

Pourquoi refuser cette opération ? Il faut juste décider quelles options je choisis. Ce matin, courriel de la secrétaire du Docteur en vue de fixer une date.

Tout ça devient d’un coup très réel.

Lisez les billets dans la même catégorie : Etat d'esprit - Mood, Progression et nouvelles - News